fbpx
Quel virage effectuer en surf? Mayana Surf

Roller, Cut back, Reentrie, Mmm, tous ces noms de figures vous parlent un peu, non? Vous vous sentez chaud chaud pour vous y frotter… Peut-être même que vous vous y êtes essayé, pas vrai?


« C’est bizarre, je voulais mettre ma planche ici, mais elle s’est retrouvée là. »

 Ou « elle n’a pas bougé et j’y suis allé tout seul! » 


Bien sûr que vos tentatives étaient approximatives et foireuses, mais quoi de plus normal? Vous essayez, vous apprenez! 


Seulement, êtes-vous certain que vos gesticulations saccadées, enfin je veux dire vos « virages sur la vague », soient réellement les premières manoeuvres à maîtriser? Regardons cela ensemble. A la fin, je vous ferai également une confession... 

More...


Vous en êtes à un stade où vous savez passer la barre et vous lever dans les vagues lisses du large. Et ça vous démange de commencer à faire des virages, des figures, des manoeuvres.

Vous avez une soif de courbes et de sensations de glisse… Et surtout vous voulez faire comme la super championne Johanne Defay, éclabousser la foule amassée au peak d’une gerbe de flotte, au sortir d’un Roller bien appuyé!


Je vous comprends. Vous lorgnez vers l’étape d’après, vous voulez progresser encore et encore. Parfait. Mais avant je voudrais vous poser quelques questions:

Commencez à surfer les vagues de travers et filez à toutes berzingues! (dans la bonne direction, hein…) Mayana surf



Si vous avez répondu trois fois OUI, vous êtes incollable et pouvez surfer la conscience tranquille. Surtout rapport à la question 3. Alleluia, comme dirait un supporter de l’équipe de Luia. (OK, je peux cocher la case "Blague à 32 tonnes à caler dans l’article"). 

Cependant, vous serez éberlué de découvrir plus loin que le "lourd" évoqué ici n'est point anodin, dans cet article drôlement ficelé.


Si à la question 2, vous avez répondu autre chose que « LE BOTTOM TURN », cet article est fait pour vous. Et même si vous avez bon. Un peu de lecture, ça peut pas faire de mal comme le déclamait le comédien Guillaume Gallienne dans le poste.


En effet, le Bottom turn est la clé pour accéder à tous les autres virages que vous enchaînerez sur la paroi d’eau lisse et scintillante de lumière matitudinale… Un peu de poésie non plus, ça peut pas faire de mal, non? 



Ce que vous pourrez faire en maîtrisant le Bottom turn

Vous pourrez rattraper une section de mousse qui casse devant vous, vous pourrez remonter le long du du mur, vous pourrez plus tard enchaîner avec un petit virage en haut de vague, ou entamer un Cut back (retour vers le creux de vague). Sculpter des courbes!


Balayons cette idée fausse sur le Bottom turn 

Pour réaliser un Bottom turn, il me faut une planche courte! Non, Quel que soit la planche, vous pourrez effectuer ce virage de base en surf. Regardez la légende Skip Frye, il surfe sur des (bijoux de) troncs de 11 et 12 pieds, et les tourne très bien!


Evidemment, plus la planche sera courte, plus facilement vous pourrez remonter haut et court vers la lèvre, placer votre planche à la verticale (à midi comme il se dit) et ainsi indiquer à la vague qu’il est l’heure de manger… vos ailerons dans la poire?

Oh là là, quelle débauche d’agressivité, détendez-vous, chauffez-vous une tisane de foin-camomille et lisez ce qui suit.



Le bottom turn c’est quoi?

C’est littéralement un virage en bas de vague que vous effectuez à pleine vitesse, pour en ressortir éjecté comme un boulet de canon dans la direction choisie.

Selon votre niveau, vous pouvez viser le côté de la vague et filer sur le mur par la suite, ou bien placer dans votre cible le haut de vague pour remonter verticalement (si votre planche et/ou votre niveau le permet du fait de sa petite taille, comme précisé plus haut).

🖐 Mon article vous botte?

=> Inscrivez-vous pour 


Comment réaliser un bottom turn en surf?

  • Vous descendez la face de la vague à pleine vitesse, le corps groupé et les jambes fléchies.
    Arrivé en bas, vous avez orienté votre regard dans la direction choisie, vers l'épaule de la vague.
  • Vos orteils ou vos talons se chargent du poids de votre corps et compressent le rail arrière de la planche.
  • Vos épaules et vos mains montrent le chemin. 
  • En sortie de virage, vous atténuez le poids de votre carcasse sur votre planche en commençant par alléger l’appui avant puis l’arrière. Cet allègement s’effectue en vous « grandissant » et levant les mains au niveau de vos épaules.


La planche rebondit et vous propulse dans la direction choisie, générant cette fameuse vitesse qui vous grise.


Voyons en image ces étapes épatantes:

L'importance de peser lourd sur votre planche dans vos bottom turns en surf - Mayanasurf

Rapport à la blague lourde bavée à dessein plus haut, remarquez comme il est important de peser de tout le poids de votre corps dans la première phase de votre virage en bas de vague.  

  1. Faites-vous lourd comme une interview de Thierry Ardisson, compressez le rail, et ressortez du virage en écrasant vos appuis. 
  2. Pour ensuite vous faire aussi léger que ce que j'ai voulu représenter: vous avez deviné, c'est une plume, oui... En tous cas pas celle avec laquelle j'écris, je vous l'accorde.


Plus le temps de décompression sera court et incisif, plus vous générerez de la vitesse en sortie de virage.


Remarquez les mains qui remontent jusqu'au niveau des épaules, dans la direction choisie. Et le regard, le regard, le regard...



Quand engager votre bottom turn?

Vous devez avoir engrangé une pelletée de vitesse pour cette première manoeuvre, donc selon le type de vague vous devrez vous adapter.


  • Petite vague à déferlement rapide (houle courte): d’abord partir de travers et effectuer des prise de vitesse avant de descendre franchement vers le bas de vague, puis entamer un bottom turn.
  • Vague plus grosse avec plus de vitesse: en bas de la vague, après le Take off




Bottom turn front side et back side, quelle sont les différences?

  • Front side, vos appuis sont répartis de façon plus égale entre vos dix orteils, avec un transfert sur l’appui arrière en sortie de virage. 
  • Backside, c’est votre talon arrière qui prend 80% du poids de votre corps arc-bouté.


Un détail pour votre surf backside

Backside, vous vous retrouvez comme assis sur un tabouret situé au dessus de votre talon. Et comme vous n’avez pas d’yeux dans le dos (à moins d’avoir habité Fukushima), vous devrez tourner complètement votre haut du corps (tête, épaules et bras) vers la vague pour effectuer un joli virage.


Je parlions de Johanne Defay, regardez un petit détail sur la photo plus bas, que nous chers formateurs nous ont enseigné lorsque nous faisions la formation prof de surf: la main arrière s’ouvre complètement vers le haut de la vague. Pourquoi? Pour filer une torniole à un éventuel surfeur qui vous grillerait la prio?

Nan mais, arrêtez cette violence on vous dit… reprenez une gorgée de votre tisane de foin. Cette main ouverte permet à votre haut du corps de s’ouvrir vers la vague, vous enclenchez ce qui s’appelle un vissage/dévissage de votre colonne vertébrale. 


Aïe, qu’est-ce que tu racontes, tonton?

Imaginez que vous tordez un ressort, votre axe épaules-bassin, matérialisé par votre colonne vertébrale. Ce ressort va se détendre en sortie de virage et amener vos appuis et la planche dans la direction choisie. Cerise dans la tisane, cette action de votre corps athlétique va générer, avec la poussée d’Archimède, une grosse montée de vitesse.

C'est pareil avec le ressort de vos guiboles, n'est-ce pas. Poussez fort, allez vite!

 © Photos FFS, WSL et ISA

D’accord je suis conscient que la plupart d’entre vous ne surferez jamais cette hauteur de vagues, ni peut-être sur des planches aussi affûtées. Mais c’est intéressant de remarquer ces détails que vous pouvez mettre en place, même à votre niveau de pratique actuel. 

Un truc de base dont je vous ai rabattu les esgourdes souvent (et c'est pas fini): regardez aussi les yeux de M'dame Defay: pointés résolument vers la cible à atteindre. Encore une fois, le regard, un marronnier en surf.

Aheum, voyons maintenant ensemble quelques-unes des bourdasses qui peuvent arriver quand vous vous penchez pour tourner sévère et changer de cap...

3 Erreurs courantes dans votre bottom turn:

  1. Frontside: Vous tombez dans la face de la vague quand vous parvenez en bas: Vous n’êtes pas assez fléchi sur vos appuis et vous avez le dos cassé au  niveau des lombaires. Pliez vos genoux sur la descente.
  2. Vous tombez toujours en arrière: vous descendez en ayant les épaules trop vers l’arrière, donc le virage ne fait qu’accentuer votre défaut. Chargez avec le haut du corps dans la descente!
  3. Vous sortez du virage tout ramolli sans vitesse: peut être avez-vous débuté votre bottom turn bien trop loin de la vague, sans plus trop de vitesse? entamez votre virage plus tôt avant d’atteindre le plat de la vague. 
  4. Votre planche n’accroche pas en bas de vague et vous dérapez: vérifiez bien que vos appuis soient correctement placés sur le milieu de la planche. Trop d’un côté, vous ne pourrez pas la maitriser complètement, et à vous les dérapages dans les virages!
Position des mains allongé et des pieds debout sur une planche de surf débutant- Copyright Mayanasurf Fabrice Rehel

Repérez la position des mains quand vous êtes allongé et des pieds quand vous êtes debout, par rapport au milieu de la planche.

Eh oui, il y en avait 4, d'erreurs. Bien vu Ségolène. Resservez-vous une tasse de foin pour la peine. Mais bon nombres d'autres bévues surviendront certainement, et je ne saurais les lister ici dans leur globalitude.

Ma bourde fréquente à moi, et sa solution!

Perso, je dois vous avouer que Backside, je plante souvent le rail. Quelle misère quand la vague déroule sans moi et que je me retrouve le bec dans l’eau!

J’ai corrigé le tir ainsi: c’est parce que je regarde trop tôt dans mon virage vers le haut de la vague et que j’appuie trop sur mon talon avant. Alors, bah plouf. 🙁

Solution: En plaçant mon regard dans un premier temps sur le milieu de la vague, puis une fois le virage entamé, sur le haut de la vague, ça passe bien mieux.




Maintenant vous savez faire un bottom turn en surf!

Au début de cet article édifiant et enivré de tisane, vous n’aviez pas vraiment idée de ce que devait être un premier vrai virage en surf. Vous savez maintenant que le premier VRAI virage, celui qui rendra possible la suite de votre surf, c’est ce fameux Bottom turn. On l’oublie trop souvent. 


Si vous le maîtrisez, vous pourrez surfer la vague avec plus fluidité, et le plus longtemps possible, en augmentant votre plaisir!

Retenez ceci: Un virage en surf est efficace si vous en ressortez avec encore plus de vitesse. 


Par contre pensez bien à recouvrer votre poids sur l’appui avant, vous augmenterez votre fluidité de surf, et pourrez aisément parcourir des centaines de mètres sur votre vague. Comment, vous ne surfez pas Chicama tous les jours? (Une des vagues les plus longues du monde, au Pérou)


Si je peux vous refiler un truc en plus

Commencez par planter la main dans l’eau pour l’utiliser comme point de pivot, ça vous obligera à être bas sur vos appuis.

Et comme à chaque fois en surf, tous est dans le regard! 

ps: je vous propose de découvrir mes supers Sweats et T-shirts 100% écolo et tout le tralala, créés à partir de mes dessins comme celui-ci.

J'ai inventé la marque Good Dowgs pour moi et me potes parce que je ne trouvais pas de T-shirts que j'aimais porter.

Good dowgs, les vêtements et accessoires de Mayana Surf, pour garder les bonnes vibes du surf tous les jours!

=>Retrouvez-les en cliquant sur l'image ci-dessus ou ici

Vous vous faites plaisir et c'est une façon simple de me filer un coup de main, au lieu de passer par Tipee ou Patreon... ou de faire la manche!

" Classe! "

Vous aimez un dessin dans mes posts et vous souhaitez le porter sur un T-shirt ou un sweat? Dites-le moi! 

Je le crée et m'engage à donner votre prénom au nouvel article. Si, si! (comme avec ce Hoodie, The Maya Good ride).



Cet article vous a été utile? Vous avez adoré le lire? 

Partagez-le sur vos blogs, vos réseaux (et à au moins 2 de vos amis😊) et laissez-moi un commentaire👇

C'est avec plaisir que je répondrai également en commentaire à vos questions.

C'est ultra précieux pour apprendre à vous connaître. Et permettre d'accroître la visibilité de mon travail sur le net!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>