Quel virage effectuer en surf? Mayana Surf

Roller, Cut back, Reentrie, Mmm, tous ces noms de figures vous parlent un peu, non? Vous vous sentez chaud chaud pour vous y frotter… Peut-être même que vous vous y êtes essayé, pas vrai?


« C’est bizarre, je voulais mettre ma planche ici, mais elle s’est retrouvée là. »

 Ou « elle n’a pas bougé et j’y suis allé tout seul! » 


Bien sûr que vos tentatives étaient approximatives et foireuses, mais quoi de plus normal? Vous essayez, vous apprenez! 


Seulement, êtes-vous certain que vos gesticulations saccadées, enfin je veux dire vos « virages sur la vague », soient réellement les premières manoeuvres à maîtriser? Regardons cela ensemble. A la fin, je vous ferai également une confession... 

Continuez la lecture...
passer la barre est souvent compliqué quand on débute en surf

Cela fait un moment que vous lorgnez les vagues lisses au large, depuis votre planche et les mousses qui vous ont vu naître, en tant que surfeur.

Vous avez quelquefois même tenté d'y accéder, en emboîtant le pas de certains de vos comparses. 


À ce moment, vous vous êtes rendu compte de la difficulté d’y accéder. Quand je dis difficile je suis gentil. Passer la barre vous a paru insurmontable. Dans votre chair, dans vos muscles. 

Continuez la lecture...
La première bonne glisse sur la mousse apporte satisfaction!

Avez-vous (eu) l’impression de galérer lors de votre apprentissage du surf? De ne pas savoir quand ramer sur la vague qui approche? De vous faire balader?

Ce sentiment que vous êtes dépassé… Vous avez envie de rentrer vous allonger sur la plage. 

Et si je vous disais que vous n’êtes pas seul, ça vous fait une belle jambe, non?

 Blague à part, pas mal d’entre vous se reconnaîtront dans cette interview de Pierre-Jean. À commencer par la façon dont vous, ou des surfeurs de votre connaissance, êtes venu à ce « noble sport », comme l’écrivait Jack London.


Inspirant

Une renaissance après avoir osé tout envoyé balader (ça donne envie, hein!), un confinement compliqué. Une soudaine et furieuse envie de se mettre au surf comme une bouffée d’air.

À travers ses mots, vous revivrez certainement vos débuts sur la planche pas toujours reluisants😅… Pierre-Jean vous partagera ses doutes, ses moments de frustration en tant que surfeur débutant. Et ce qui l’a fait avancer dans son surf (et donc dans la vie!). Inspirant. Encourageant.

Continuez la lecture...

Parfois vous vous dites que vous n’êtes plus dans le coup, question sport.

Continuez la lecture...

Il est beau le tableau: vous surfez depuis quelques semaines ou mois. Vous vous levez comme une fleur sur votre planche de surf magique dans la mousse. Bravo, vous avez franchi une étape importante!


Il se peut même que vous maîtrisez le Take off quasiment à chaque tentative. Après une rame farouche, vous assurez de magnifiques redressements dans l’eau verte. 


Puis vous descendez la pente lisse… Malheureusement la mousse vous rattrape et vous perdez la vague. Bouhou😭... A chaque fois le scénario se répète.


Bougre d’andouille! Vous exclamez-vous (je sais que vous vous insultez de mots plus durs et vulgaires, mais la décence m’empêche ici de reproduire l’intégralité de vos propos), vous ne parvenez pas à suivre la vague sur toute sa longueur!


Comment parvenir à rester en phase avec la vague? Comment suivre le murs d’eau tendu devant vous? Comment savoir si la vague part à gauche ou à droite?

Vous allez tout comprendre ici-même. Bienvenue chez Mayana Surf.

Continuez la lecture...

Les grandes vagues de l’océan, leur beauté. Mais aussi leur puissance.


Comme un Thomas Pesquet fébrile au rayon combinaisons latex et clés à molette des Galeries Lafayette, vous êtes irrésistiblement attiré. Et effrayé.


Pour les terriens que nous sommes, cette réaction de nervosité face aux grosses vagues constitue un réflexe naturel. Surtout quand elles se mettent à avoisiner ou dépasser notre taille! 


Tôt ou tard vous craignez de voir survenir l’instant dramatique où l’une d’entre elle vous fauche. Ou s’écrase sur vous, de toute sa hauteur. Allongé sur votre planche, les yeux exorbités et bientôt les cheveux à l’envers, vous paniquez et buvez la tasse! 


Soit, vous ne vous sentez pas forcément à l’aise devant ces paquets de mousse sauvages. Détendez-vous. Vous allez apprendre dans cet article rudement bien fignolé comment dépasser vos appréhensions. 

Continuez la lecture...

L'apprentissage du surf s'apparente avant tout à un chemin de plaisir. Une fois que vous y avez pris goût, l'hameçon de la glisse est difficile à décrocher de votre mâchoire, n'est-ce pas ? 

Mais la route est longue. Vous bataillez.

Excusez-moi par avance mais je vais vous refiler un sacré coup de marteau. Avec cette déclaration cinglante du champion de surf australien Gary Elkerton, au sortir de sa première session de snowboard:

"Pour être bon en snowboard il suffit de six heures. En surf, il faut six ans."

Click to Tweet

Outch. Je vous sens découragé. 

 Vous vous dites que, même en six ans vous avez l'impression vous ne progresserez pas.


Et c'est normal. Parce que la pratique du surf est intimement liée à des conditions aléatoires de vagues, marée, timing, etc.

Cependant, quand je suis à l'eau avec des surfeuses et surfeurs de niveaux débutants/intermédiaires, j'observe souvent les mêmes erreurs. Répétées encore et encore. Dommage, car elles les empêchent d’avancer. Elles vous concernent certainement.

Alors lisez ces lignes pour les corriger une fois pour toutes. Et libérer votre glisse.

Continuez la lecture...

Vous pouvez l’avouer!

Vous aussi, vous vous torturez les méninges à vouloir lire ces cartes multicolores, ces tableaux pleins de chiffres et de flèches!

Vous savez, ces idéogrammes qui vous rebutent sur les sites météo surf que votre pote vous a conseillé de consulter, pour connaître les vagues de demain ... Pas vrai?


Casse-tête pour bon nombre d’entre vous, j’ai décidé de vous éclairer une fois pour toute sur ces satanés prévisions météo glisse et sur les sites que vous trouvez à foison sur Internet.


À la fin de cette lecture, vous serez tellement calé que vous pourrez vous réincarner en gendre idéal maxi-punk de la météo surf, aka Laurent Romejko. Avec du sable entre les orteils.

Continuez la lecture...


Se régaler d’une trentaine de vagues par sessions est simple.


En découvrant dans cet article comment optimiser votre rame, vous allez y parvenir!  Avec cette méthode décomposée étape par étape, vous allez comprendre et anticiper les réactions de votre planche, et décupler votre plaisir à surfer.


Ainsi, vous êtes atterré par le nombre ridicule de vagues que vous prenez?

Combien de vagues avez-vous prise lors de votre dernière session? 3,54? Non, les virgules ne comptent pas. Trois. Pauvres. Vagues, alors... 


Et encore. Certains d’entre vous détournent le regard douloureusement, ils pensent à leur dernière session. Zéro vagues. 😓 Pas facile à admettre, je sais.


D'abord vous battez des nageoires pour éviter de prendre sur la tronche cette vague en train de lever sur vous. Mais vous n’avancez pas assez vite, et bam. Ça sonne.

Encore plus si vous surfez au coeur de l'hiver. Vous reculez de trois kilomètres. Où est votre planche? Toute la barre à repasser… Vous dégustez.


Ensuite vous vous arrachez les bras à vouloir partir sur ces vagues pourtant jolies…


… Mais il n’y a rien à faire. Elles ne veulent pas de vous.

Continuez la lecture...

Il y a maintenant des millions de surfeurs dans le monde. Trente et plus.

Souvent ça se traduit par des pics bondés où il est difficile de vous faire votre place.

D’autant plus que l’on est débutant ou d’un niveau intermédiaire.


Si je devais commencer à surfer aujourd’hui, je pense que ça me refroidirait.

Continuez la lecture...

Voilà, vous avez pris vos premières mousses allongé et vous avez hâte de passer à l'étape suivante. surfer enfin debout, pour de vrai !


C'est tout l'objet de cet article. D'ici une poignée de minutes, vous en aurez assez appris pour passer dans une autre dimension de votre surf. Vous allez découvrir étape par étape et dans le détail comment vous relever & tenir solidement en équilibre sur votre planche.


Sans perdre de vue un aspect primordial, dont nous reparlerons à la fin de ces lignes.



Donc, dégoulinant de mer vous revenez au bord. Vous entraîner à vous relever au sec, c'est ce que vous avez entendu préconiser. Bien.


Sur le sable, allongé les coudes sur la planche, vous ... vous ... redressez ... en 1 minute et 49 secondes. Mouais. Vous sentez bien que votre geste n'est pas parfait. 😅

Continuez la lecture...